Le stress te tue chaque fois le 04/04/2018

" "Ne vous conformez pas..." est un conseil difficile en une génération où les pressions de masse ont inconsciemment conditionnés nos esprits et nos pieds à se mouvoir aux battements rythmiques du statu quo. Beaucoup de voix et de forces nous poussent à choisir le sentier de la moindre résistance; elles nous commandent de ne jamais lutter pour une cause impopulaire et de ne jamais se trouver dans une minorité pathétique de deux ou trois.

Certaines de nos disciplines intellectuelles nous persuadent de la nécessité de nous conformer. Certains sociologues philosophes nous suggèrent que la moralité n'est que le consensus du groupe et que les voies communes sont les voies correctes. Certains psychologues affirment que l'ajustement mental et émotionnel est la récompense du fait de penser de d'agir comme tout le monde.

Succès, approbation et conformisme sont les maîtres-mots du monde moderne, où chacun semble implorer la sécurité anesthésiante de l'identification à la majorité."  ( Martin Luther King, début de sermon )

Non, ton produit le 16/02/2018

Un beau coup de projecteur, ça ne se refuse pas:  ici !



Voyage de velours le 02/01/2018

Voici ma tournée du premier semestre:

*Salon Primevère, à Lyon, du 23 au 25 février. Cette année, je partageais le stand avec Didier Lamirand, voisin et producteur d'huile d'olives.

* Salon professionnel des Vignerons Indépendants d'Occitanie, à Toulouse le 12 mars.

* Salon Ecovino, à Montpeyroux ( 63 ), les 24 et 25 mars: le salon des bons vignerons bios d'Auvergne et d'ailleurs.

* les Amorioles, à Maury le 20 mai : balade au milieu des vignes, à la rencontre des vignerons locaux et d'un bon repas. Inscriptions ouvertes !

Au plaisir de vous y voir ou revoir ! ou non.

Comme un guerrier le 30/11/2017

Nous avons l'honneur d'entrer dans le "guide des meilleurs vins de France" 2018 de la RVF:

" Les typologies des vins sont diverses mais ils partagent un esprit de sérieux, d'intensité et d'élégante profondeur. Ils sont avant tout destinés à la table. On est loin des profils peu alcoolisés, en limite de sous-maturité, qui caractérise une certaine frange de la production locale."